Peine de mort : Malawi

Plan du site

Malawi : Pays abolitionniste

Date d'abolition
28 avril 2021
Date de la dernière exécution
26 septembre 1992
Ses engagements internationaux :
  • Ce pays n'a pas ratifié de traité international abolissant la peine de mort.

En 2020, selon Amnesty International : au moins 2 condamnations à mort.

Les derniers communiqués et dépêches de presse

Les points marquants

28 avril 2021 — La Cour constitutionnelle du Malawi abolit la peine de mort

La Cour constitutionnelle du Malawi déclare que la peine capitale est "inconstitutionnelle".

Dans son arrêt "Charles Khoviwa vs The Republic" elle précise que toutes les sections du code pénal qui prévoyaient la peine de mort doivent désormais être lues comme prévoyant la prison à vie.

Les dernières exécutions capitales au Malawi remontaient à 1992, mais des condamnations à mort continuaient d'être prononcées.
Pays :

18 janvier 2015 — L'Indonésie exécute 6 condamnés à mort, dont 5 ressortissants étrangers et 2 femmes, pour trafic de drogue

Malgré les appels internationaux à la clémence, quatre condamnés à mort ressortissants du Brésil, du Malawi, du Nigéria et des Pays-Bas et deux femmes, l'une indonésienne et l'autre vietnamienne, sont exécutés par peloton d'exécution en Indonésie.
Ils avaient tous été condamnés à mort dans des affaires liées à la drogue.

L'Indonésie avait repris en mars 2013 les exécutions capitales après une suspension de plus de 4 ans. Selon Amnesty international il n'y a pas eu d'exécutions en Indonésie durant l'année 2014.
Thème :

14 mars 2013 — Reprise d'exécution en Indonésie, pour un Malawien condamné à mort pour trafic de drogue

Adam Wilson, ressortissant malawien condamné à mort pour trafic de drogue en Indonésie est exécuté par peloton d'exécution.

Les précédentes exécutions en Indonésie remontaient à novembre 2008.
Pays :
Thème :
Tous les points marquants…

Droit international — Malawi

Les engagements internationaux en matière de peine de mort

Traité Ratification
Adhésion
Signature
Convention relative aux droits de l'enfant 2 janvier 1991
Pacte international relatif aux droits civils et politiques 22 décembre 1993
Protocole Facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques 11 juin 1996

Les acteurs de l'ONU et la peine de mort dans ce pays

Les acteurs de l'Europe et la peine de mort dans ce pays (Conseil de l'Europe et Union européenne)

Droit national — Malawi

Constitution

L'article 16 de la Constitution du Malawi précise que :

"Toute personne a le droit à la vie et aucune personne ne peut être arbitrairement privée de ce droit. L'exécution d'une personne condamnée pour crime à la peine capitale par un tribunal compétent dans le respect des lois du Malawi ne sera pas considérée comme une privation arbitraire de son droit à la vie."

Législation

Les sections 38, 63, 133, 210, 217A et 309 du Code pénal précisent que la mort est la peine maximale prononçable pour trahison, piraterie, viols, meurtres, génocide, vols et cambriolages.

Dans son arrêt "Charles Khoviwa vs The Republic" du 28 avril 2021, la Cour suprême du Malawi qu'il faut lire "prison à vie" dans le Code pénal lorsqu'il est inscrit peine de mort.

Documents officiels — Malawi

Condamnations de 2007 à 2020 — Malawi

Données des rapports d'Amnesty International
? : aucune donnée pour cette année
3+ : au moins 3, le nombre exact pouvant être supérieur
* : "des" (plus d'une, sans qu'un chiffre minimum fiable puisse être donné)
Ces chiffres proviennent des rapports d'Amnesty International sur la peine de mort. Il s'agit du nombre de condamnations à mort et d'exécutions capitales dont Amnesty a connaissance au moment de la publication de ces rapports annuels (en général vers le mois d'avril) et dont elle a pu raisonnablement obtenir confirmation, sachant que pour certains pays les chiffres réels sont considérablement plus élevés.
Pour plus de précisions, consultez le dernier rapport : Condamnations à mort et exécutions en 2020.

Historique — Malawi

2004 - commutation massive des peines de mort

Le 9 avril, le président de la République, Bakili Muluzi, a commué 79 peines capitales. Une vingtaine de personnes restent condamnées à mort à Zomba, une ville du sud du Malawi.

2002 condamnations à mort

Une vingtaine de personnes ont été condamnées à mort en 2002.

1997 - commutation de toutes les peines de mort

Le président du Malawi, Bakili Muluzi, a commué toutes les condamnations à mort et s'est engagé à ne signer aucun ordre d'exécution au cours de son mandat.

1994 - commutation de toutes les peines de mort

Le 21 mai, lors de son discours d'investiture, nouveau président du Malawi, Bakili Muluzi, a annoncé la commutation des condamnations à mort antérieurement prononcées par les tribunaux coutumiers.

Autres pages liées