Plan du site

La junte birmane annonce qu'elle veut reprendre les exécutions capitales

ACTU du 3 juin 2022
peine de mort / Myanmar (Birmanie)
Phyo Zeya Thaw Kyaw Min Yu
La junte birmane annonce qu'elle va procéder à l'exécution de quatre opposants politiques condamnés à mort, dont Phyo Zeya Thaw, ancien parlementaire de la Ligue nationale pour la démocratie, et Kyaw Min Yu, militant prodémocratie connu sous le nom de Ko Jimmy.
Ces deux hommes ont été condamnés à mort le 21 janvier par un tribunal militaire.

Les dernières exécutions capitales recensées par Amnesty International au Myanmar remontent à la fin des années 1980.
Partager…

Données techniques

ID11626
Type de document (code)actu
TitreLa junte birmane annonce qu'elle veut reprendre les exécutions capitales
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication3 juin 2022
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsReprise des exécutions capitales au Myanmar avec l'exécution de quatre opposants politiques, Myanmar : des experts de l'ONU s'alarment de la décision de la junte de procéder à des exécutions, Birmanie: la junte "indignée" que Paris qualifie le régime d'"illégitime", [position de la France] Birmanie – La France condamne la décision d'exécuter les condamnés à mort, La Birmanie va exécuter des opposants politiques
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
CondamnésPhyo Zeya Thaw, Kyaw Min Yu
Mots-clefsgouvernement + manifestant - opposant politique - pdm
ZonegéosMyanmar (Birmanie)