Plan du site

Condamnation à mort d'un manifestant en Iran

ACTU du 13 novembre 2022
Pays :
peine de mort / Iran
Un tribunal révolutionnaire islamique de Téhéran condamne à mort un manifestant jugé coupable "d'avoir incendié un bâtiment gouvernemental, de trouble à l'ordre public, de rassemblement et conspiration en vue de commettre un crime contre la sécurité nationale, d'être un ennemi de Dieu et de corruption sur terre".
Partager…

Données techniques

ID11634
Type de document (code)actu
TitreCondamnation à mort d'un manifestant en Iran
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication13 novembre 2022
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsIran : le Conseil des droits de l'homme de l'ONU crée une mission pour enquêter sur la répression, Iran : le chef des droits de l'homme de l'ONU inquiet du durcissement de la répression contre les manifestants, Iran. Nouvelles condamnations à mort, Iran. Trois autres condamnations à mort liées aux "émeutes", Jean Asselborn au 8e Congrès mondial contre la peine de mort, Iran. L'ONU dénonce des peines de plus en plus dures, Iran : l'ONU dénonce des peines de plus en plus dures contre les manifestants, L'Iran annonce une première condamnation à mort liée aux "émeutes", L'ONU exhorte l'Iran à cesser ses menaces de recours à la peine de mort
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + manifestant - opposant politique - pdm
ZonegéosIran