Peine de mort : Zambie

Plan du site

Zambie : Pays qui prévoit la peine de mort dans sa législation

Ses engagements internationaux :
  • Ce pays n'a pas ratifié de traité international abolissant la peine de mort.

En 2020, selon Amnesty International : 119 condamnations à mort.

Les derniers communiqués et dépêches de presse

Les points marquants

27 janvier 2021 — Grâce présidentielle en Zambie pour 246 condamnés à mort

Le président zambien, Edgar Lungu, commue la peine de 246 condamnés à mort en réclusion à perpétuité. Parmi eux figuraient 21 femmes condamnées à mort.

Cette mesure de grâce présidentielle (qui n'est pas la première) vise notamment à désengorger les couloirs de la mort et à protéger les détenus du coronavirus.
Pays :
Thème :

25 mai 2018 — Grâce présidentielle en Zambie pour 51 condamnés à mort

A l'occasion de la journée mondiale de l'Afrique (Africa Freedom Day), le président zambien, Edgar Lungu, commue la peine de nombreux détenus, dont 51 condamnés à mort dont la peine est transformée en réclusion à perpétuité.
Pays :

16 juillet 2015 — Grâce présidentielle en Zambie pour 332 condamnés à mort

Le président zambien, Edgar Lungu, commmue la peine de 332 condamnés à mort en réclusion à perpétuité.
Pays :
Tous les points marquants…

Droit international — Zambie

Les engagements internationaux en matière de peine de mort

Traité Ratification
Adhésion
Signature
Convention relative aux droits de l'enfant 6 décembre 1991 30 septembre 1990
Pacte international relatif aux droits civils et politiques 10 avril 1984
Protocole Facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques 10 avril 1984

Les acteurs de l'ONU et la peine de mort dans ce pays

Droit national — Zambie

Constitution

Le droit à la vie est protégé par l'article 12 de la Constitution qui précise dans son alinéa 1 que
"Nul ne doit être privé intentionnellement de son droit à la vie, sauf dans l'application d'une condamnation d'un tribunal suite à une infraction pénale en vertu de la loi en vigueur en Zambie, et ayant fait l'objet d'une condamnation".

L'article 59 de la Constitution habilite une personne à demander sa grâce ou une commutation de peine lorsqu'elle a été condamnée à la peine capitale.

Législation

Méthode d'exécution : pendaison.

La peine de mort est obligatoire en cas de trahison, de meurtre, de vol qualifié (sections 43, 200 et 294 du Code pénal).

La Section 25 2) du Code Pénal interdit que les personnes de moins de 18 ans ne soient condamnées à mort.

La Section 25 4) du Code Pénal précise que la peine de mort ne peut être appliquée à une femme enceinte.

Documents officiels — Zambie

Condamnations de 2007 à 2020 — Zambie

Données des rapports d'Amnesty International
? : aucune donnée pour cette année
3+ : au moins 3, le nombre exact pouvant être supérieur
* : "des" (plus d'une, sans qu'un chiffre minimum fiable puisse être donné)
Ces chiffres proviennent des rapports d'Amnesty International sur la peine de mort. Il s'agit du nombre de condamnations à mort et d'exécutions capitales dont Amnesty a connaissance au moment de la publication de ces rapports annuels (en général vers le mois d'avril) et dont elle a pu raisonnablement obtenir confirmation, sachant que pour certains pays les chiffres réels sont considérablement plus élevés.
Pour plus de précisions, consultez le dernier rapport : Condamnations à mort et exécutions en 2020.

Historique — Zambie

2004 - 59 commutations

Le président zambien Levy Mwanawasa commue en peines de prison les condamnations à mort de :
- 44 militaires condamnés à mort pour coup d'Etat en 2003 (en février 2004)
- 15 personnes reconnues coupables de meurtres et de vols (en mai 2004)

2003 - condamnations à mort

Plus de 50 personnes ont été condamnées à mort en 2003, dont 44 soldats impliqués dans un coup d'État manqué en 1997.

2002 - condamnations à mort

Au moins 25 personnes ont été condamnées à mort en 2002.

Autres pages liées