Plan du site

Trois exécutions capitales à Bahreïn

ACTU du 27 juillet 2019
Pays :
peine de mort / Bahreïn
Thèmes :
Ali al-Arab Ahmad al-Malali
Le 26 juillet au soir ou le 27 juillet au matin (selon les sources), le Royaume de Bahreïn a exécuté trois condamnés à mort.

Parmi eux figuraient deux hommes condamnés pour terrorisme dans un procès collectif en janvier 2018, Ali Al Arab et Ahmed Al Malali.
Ces exécutions ont eu lieu malgré des appels internationaux à la clémence en raison notamment de l'usage de la torture durant leur détention des violations de procédures durant leur procès.
Partager…

Données techniques

ID10711
Type de document (code)actu
TitreTrois exécutions capitales à Bahreïn
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication27 juillet 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsBahreïn : l'ONU condamne l'exécution de deux personnes dont les aveux ont été obtenus sous la torture, [position de la France] Bahreïn - Q&R - Extrait du point de presse (29 juillet 2019), L'Iran "condamne avec force" les exécutions à Bahreïn, Déclaration de la porte-parole sur les exécutions qui ont eu lieu au Bahreïn, Bahreïn: exécution de deux personnes condamnées à mort pour "terrorisme"
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
CondamnésAli al-Arab, Ahmad al-Malali
Mots-clefsexécution + ONG + réactions internationales + terrorisme + torture
ZonegéosBahreïn