Mississippi — actualités

Plan du site

Mississippi

Un condamné à mort innocenté dans le Mississippi, près de 19 ans après le verdict

21 avril 2015
Thèmes :
Willie Manning
Toutes les charges sont abandonnées contre Willie Manning dans l'affaire pour laquelle il avait été condamné à mort en 1996 : un double meurtre d'une femme âgée et de sa fille qui a eu lieu en janvier 1993.

Il demeure dans le couloir de la mort dans le cadre d'une autre affaire pour laquelle il a également été condamné à mort, en 1994 (le meurtre de deux étudiants qui a eu lieu en décembre 1992). Dans cette affaire, Willie Manning avait obtenu un sursis à 4 heures de son exécution en 2013, suite à des erreurs d'expertise reconnues.

C'est le 153ème condamné à mort exonéré aux Etats-Unis depuis 1973 selon le décompte du Centre d'information sur la peine de mort (DPIC), le 3ème en 2015.

Etats-Unis : 43 exécutions en 2012

Comme en 2011, 43 condamnés à mort ont été exécutés en 2012 aux Etats-Unis.

Ces 43 exécutions capitales ont eu lieu dans 9 Etats : l'Arizona (6), le Dakota du Sud (2), le Delaware (1), la Floride (3), l'Idaho (1), l'Oklahoma (6), l'Ohio (3), le Mississippi (6) et le Texas (15).

Depuis la reprise des exécutions en 1977, le Dakota du Sud n'avait exécuté qu'un condamné à mort, en 2007 ; il en a exécuté 2 en 2012.

Le 25 avril 2012 le Connecticut a aboli la peine capitale, devenant ainsi le 17ème Etat des Etats-Unis qui ne prévoit pas la peine de mort dans sa législation.

Un condamné à mort est exécuté dans le Mississippi après une suspension temporaire de l'exécution

8 février 2012
Edwin Hart Turner est exécuté par injection létale dans l'Etat du Mississippi après qu'un juge fédéral ait temporairement suspendu son exécution pour l'examen d'un dernier recours, deux jours avant l'exécution.

Condamné à mort innocenté dans le Mississippi, aux Etats-Unis

15 février 2008
Thème :
Après avoir passé douze ans dans les couloirs de la mort, Kennedy Brewer est officiellement innocenté, suite aux aveux d'un autre homme inculpé pour le meurtre pour lequel il avait été condamné à mort.
Ce sont notamment des tests ADN qui ont permis d'aboutir à ce résultat.

Selon le Centre d'information sur la peine de mort (DPIC) il s'agit du 127ème condamné à mort à être disculpé aux Etats-Unis depuis 1973.