Palestine — actualités

Plan du site

Palestine

Trois nouvelles exécutions capitales à Gaza

25 mai 2017
Pays :
Trois hommes, dont deux civils, sont exécutés après avoir été condamnés à mort par un tribunal militaire à Gaza suite au meurtre d'un dirigeant du Hamas.

Le Haut commissariat aux droits de l'homme de l'ONU relève que "les autorités de Gaza ont maintenant procédé à 28 exécutions depuis la prise de contrôle par le Hamas en 2007".

Trois exécutions capitales dans la bande de Gaza

6 avril 2017
Pays :
Trois hommes sont exécutés par pendaison après avoir été condamnés à mort pour collaboration avec Israël par un tribunal militaire dépendant du Hamas à Gaza.

Commutation d'une peine de mort pour apostasie en 8 ans de prison et 800 coups de fouet, en Arabie Saoudite

2 février 2016
Ashraf Fayad (ou Fayadh) voit sa peine de mort commuée en huit ans de prison et huit cents coups de fouet. Il avait été condamné à mort pour "apostasie" en novembre 2015.

La condamnation à mort du poète Ashraf Fayad avait donné lieu à de nombreuses réactions internationales, notamment d'instances qui considèrent qu'il a été condamné pour avoir exercé sa liberté d'opinion et d'expression.

Confirmation en Egypte de 7 condamnations à mort, dont 2 par contumace

6 décembre 2014
Pays :
Un tribunal égyptien confirme la condamnation à mort prononcée contre sept hommes accusés d'avoir tué 25 policiers. Deux d'entre eux sont jugés par contumace, dont un Palestinien.

Le verdict initial avait été rendu le 14 octobre 2014.

Le Hamas procède à nouveau à deux exécutions capitales dans la bande de Gaza

7 mai 2014
Pays :
Deux Palestiniens condamnés à mort à Gaza pour "collaboration avec Israël" sont exécutés sous le gouvernement du Hamas, l'un par pendaison, l'autre par un peloton d'exécution.

Le Hamas procède à nouveau à trois exécutions capitales dans la bande de Gaza

17 juillet 2012
Pays :
Les autorités de Gaza exécutent 3 condamnés à mort à Gaza.

Ces exécutions capitales ont à nouveau eu lieu sous l'autorité du Hamas à Gaza, sans l'approbation du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.
De nombreuses réactions internationales ont fait suite à ses exécutions illégales.

Le Hamas procède à trois exécutions capitales à Gaza

7 avril 2012
Pays :
Les autorités de Gaza exécutent 3 condamnés à mort à Gaza, dont un homme accusé de "collaboration" avec Israël.

Le Conseil national palestinien s'engage à oeuvrer pour l'abolition de la peine de mort

4 octobre 2011
Pays :
L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) octroie au Conseil national palestinien le statut de "Partenaire pour la démocratie". Pour obtenir ce statut le président du Conseil national palestinien s'est engagé à oeuvrer pour abolir la peine capitale en Palestine.

En juin 2011 le parlement marocain s'était engagé sur la même voie en devenant le premier "Partenaire pour la Démocratie" de l'APCE.

Reprise des exécutions en Palestine sous l'autorité du Hamas à Gaza

15 avril 2010
Pays :
Mohammad Ibrahim Ismaïl et Nasser Salameh Abou Freih, deux Palestiniens condamnés à mort pour collaboration avec Israël, sont exécutés à Gaza.
Ils avaient été condamnés à mort en 2009 par un tribunal militaire du Hamas à Gaza.

C'est la première fois que des exécutions capitales ont lieu sous l'autorité du Hamas à Gaza. Elles ont eu lieu sans l'approbation du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Le mois suivant, le 18 mai 2010, trois autres condamnés à mort sont exécutés pour meurtre, à Gaza.

Les précédentes exécutions en Palestine avaient eu lieu en juin 2005.

Entrée en vigueur de la Charte arabe des droits de l'homme de 2004

La nouvelle Charte arabe des droits de l'homme adoptée par le Sommet de la Ligue des Etats arabes en mai 2004 entre en vigueur (60 jours après sa ratification par un septième Etat membre).

La Charte a été ratifiée par l'Algérie, le Bahreïn, les Emirats arabes Unis, la Jordanie, la Libye, la Palestine et la Syrie.

Contrairement à la Charte arabe des droits de l'homme de 1994, cette nouvelle version n'interdit pas expressément l'application de la peine de mort à des mineurs. En effet la nouvelle Charte précise dans son article 7 que "La peine de mort ne peut être prononcée contre des personnes âgées de moins de 18 ans sauf disposition contraire de la législation en vigueur au moment de l'infraction".

Le président bulgare grâcie les infirmières et le médecin dont la condamnation à mort venait d'être commuée en prison à vie en Libye

24 juillet 2007
Dès leur arrivée en Bulgarie, les cinq infirmières bulgares et le médecin palestinien emprisonnés pendant huit ans en Libye sont grâciés par le président Guéorgui Parvanov.

Libye : commutation en prison à vie des peines de mort des infirmières bulgares et du médecin palestinien

17 juillet 2007
Les condamnations à mort des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien sont commuées en prison à vie par le Conseil juridique suprême de Libye.

Libye : confirmation des peines de mort des infirmières bulgares et du médecin palestinien

11 juillet 2007
La Cour suprême libyenne confirme la condamnation à mort des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien.

Ce procès continue de susciter une très importante mobilisation internationale.

Libye : les infirmières bulgares et le médecin palestinien à nouveau condamnés à mort

19 décembre 2006
La Cour d'appel libyenne condamne à mort les cinq infirmières bulgares et le médecin palestinien accusés d'avoir délibérement inoculé le virus du sida à des enfants libyens.

Comme en 2004, ce verdict donne lieu à de nombreuses réactions de la communauté internationale.

Reprise des exécutions en Palestine

12 juin 2005
Pays :
Quatre condamnés à mort sont exécutés en Palestine, alors que les précédentes exécutions remontaient à 2002.

Exécutions publiques en Palestine

13 janvier 2001
Pays :
Deux condamnés jugés coupables d'avoir aidé les services de renseignement israéliens à liquider des activistes palestiniens ont été fusillés à Gaza et à Naplouse. La télévision israélienne a diffusé les images de l'une des deux exécutions

Deux autres personnes ont été condamnées à mort pour collaboration le même jour.

Pour la troisième fois, la Palestine exécute un condamné à mort

26 février 1999
Pays :
Arrêté le 24 février, un colonel de la sécurité nationale palestinienne est condamné à mort par une cour martiale palestinienne à Gaza le 25 février puis fusillé.

Le 30 août 1998, l'Autorité Palestinienne avait procédé, pour la première fois de son existence, à deux exécutions capitales.

Trois résolutions de l'Union européenne sur la peine de mort

17 septembre 1998
Thème :
Le Parlement européen adopte trois résolutions sur la peine de mort : en Palestine, aux Philippines et au Salvador